jeudi 16 juin 2016

Origamique : délicate poésie de l'origami sur céramique...


Marine Roussel plie, coupe, travaille la céramique comme du papier, tout en finesse. Origami de porcelaine, fine, douce, satinée, tendre, délicate, féminine. Contraste. Grès sombre, nu, rugueux, brut, masculin. Yin et Yang.


Obligée! Je ne pouvais ramener qu'une pièce. J'avais envie de ce contraste entre le raffinement de la porcelaine blanc cassé et l'aspect rustique de ce sombre grès nu. Les deux sont élégamment travaillés, les parois sont minces, seule la matière fait toute la différence.

Par contre, s'il n'est pas difficile de trouver un usage, voire plusieurs, au plat creux de porcelaine, que ce soit pour le thé ou pour le repas, il est moins aisé d'employer le "pot", dont le grain accroche et dont la terre est particulièrement poreuse (pas question d'y mettre du liquide, ne servira donc pas de shuifang). Je songe y faire pousser une plante comme suggéré par Marine elle-même...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire